Le premier groupe&club d’escalade en non-mixité de fontainebleau

Depuis trois ans maintenant, l’association Girls In Bleau est victime de son succès. De plus en plus nombreuses, les grimpeuses séduites par le projet GIB se joignent à l'asso.
Caroline Sinno, grimpeuse professionnelle, n’y est pas pour rien. Cette association, c’est bien elle qui en est à l’origine. Elle naît d’une volonté simple : redorer le blason de la grimpe féminine à Bleau dans un cadre qui reste très masculin encore aujourd’hui.

C’est en s’adonnant elle aussi à la lecture que l’idée lui vient.

En lisant les pages de "Fontainebleau, 100 ans d’escalade" aux Éditions Mont Blanc qui retrace l’histoire des pionniers de l’alpinisme à Bleau, elle constate que le monde féminin y est très peu (voire pas) représenté.
Un équilibre qu’elle veut changer.

Oui, un équilibre fragile où les femmes, comme elle le dit si bien, ont encore du mal à tirer leur épingle du jeu dans un sport assez masculinisé. Comportements sexistes observés en forêt ou encore tension ou drague en salle… Ici, pas de cela !
On vient d’abord pour grimper sans risque de sexualisation du corps parce qu’on grimpe en brassière par temps chaud ou de jeu de muscles pour accéder à un bloc.
 

On vient pour se faire plaisir avant tout dans un cadre bienveillant. Maintenant l'association s'est bien développée et compte dix super initiatrices formées par la FFCAM pour aider les filles à débuter sur les rochers.